Mammographie

La mammographie est un examen d’imagerie médicale des seins qui se base sur l’utilisation de rayons X à faible dose.

Mammographie | Centre de radiologie IRM et scanner | Imagerie médicale HPA | Antony

Découvrez les mammographies pratiquées à Olympe Imagerie

Qu’est-ce qu’une mammographie ?

La mammographie est une radiographie des seins. C’est l’examen de référence dans le dépistage du cancer du sein.

Pourquoi faire une mammographie ?

Une mammographie peut être réalisée chez les femmes à partir de 40 ans ou plus tôt en cas d’antécédents médicaux et dans le cadre du dépistage individuel du cancer du sein.

Cet examen est par ailleurs proposé de 50 à 74 ans tous les 2 ans dans le programme national de dépistage organisé du cancer du sein.

Elle peut être aussi réalisée en cas de symptômes tels que la palpation d’une masse dans le sein, un écoulement mamelonnaire anormal ou en cas d’anomalies cutanées.

La mammographie est contre-indiquée chez la femme enceinte. S’il existe un risque de grossesse en cours, la patiente doit en informer la manipulatrice avant la réalisation de l’examen.

Quelle est la différence entre une échographie mammaire et une mammographie ?

Les deux examens sont complémentaires. L’un étudie la glande mammaire avec des rayons
X (mammographie), l’autre avec des ultrasons (échographie).

En cas de seins denses à la mammographie, notamment chez la patiente jeune, une échographie est indiquée. Ce dernier examen est aussi réalisé en cas d’anomalie mammographique.

Chez la très jeune femme et la jeune fille sans contexte familial notable, l’échographie est autant que possible réalisée seule et permet dans l’immense majorité des cas de répondre à l’indication de l’examen; dans le cas contraire, elle peut être en fonction de l’avis du radiologue éventuellement complétée par une mammographie.

Pourquoi faire une biopsie après une mammographie ?

Lorsqu’une anomalie est visualisée, comme certaines masses ou certains foyers de microcalcifications, le radiologue doit déterminer s’il s’agit d’une lésion maligne ou bénigne afin d’orienter au mieux la prise en charge de la patiente.

C’est dans cet objectif qu’il va réaliser un prélèvement ciblé qui sera adressé au laboratoire pour analyse anatomopathologique.

Il vous sera alors proposé un rendez-vous rapide pour réaliser ce prélèvement.

Comment se déroule une mammographie à Olympe imagerie ?

Pour obtenir un examen de bonne qualité, chaque sein est successivement comprimé entre deux plaques par la manipulatrice spécialisée, qui ajuste progressivement et avec le plus de prudence possible cette compression à l’aide d’une pédale.

Cette compression, sans écrasement du sein, permet l’étalement des tissus mammaires, ce qui facilite la visualisation des structures du sein et permet de réduire la dose de rayons X délivrée.

Dans vos centres Olympe imagerie, les mammographies sont réalisées en tomosynthèse, et votre radiologue réalise une analyse volumique en 3 dimensions de votre sein.

Vous rencontrerez le radiologue à l’issue de l’examen afin de réaliser une palpation clinique et si besoin une échographie mammaire. Le radiologue vous donnera ainsi les conclusions de l’examen et la conduite à tenir (suivi habituel, suivi rapproché, biopsie,etc..).

La mammographie est-elle douloureuse ?

Certaines patientes ressentent parfois de façon douloureuse la compression mammaire, ou appréhendent fortement cet examen en raison de cette étape pourtant nécessaire. Il est alors possible, sous contrôle de la manipulatrice, que vous ajustiez vous-même la compression en commandant la pédale dédiée, ce qui permet de mieux contrôler la douleur qui en résulte. Il s’agit de l’auto-compression.

Puis-je réaliser une mammographie avec des implants mammaires ?

Il n’y a pas de contre-indications à la réalisation de cet examen en cas d’implants mammaires. Certains clichés complémentaires pourront être réalisés si nécessaire.

Qu’est-ce qu’une angiomammographie ?

L’angiomammographie est un examen complémentaire qui consiste en une mammographie numérique avec une injection intraveineuse de produit de contraste iodé, permettant de détecter l’angiogénèse tumorale mammaire. Le tissu tumoral est plus perméable à l’agent de contraste injecté que le tissu normal du sein : c’est le rehaussement tumoral.

Ses indications validées par la Haute Autorité de Santé sont les suivantes :

  • Bilan d’extension locorégional du cancer du sein (taille tumorale, recherche d’autres lésions) avant traitement : performance similaire à celle de l’IRM. Intérêt pour les patientes ayant une contre-indication à l’IRM mammaire (claustrophobie, pace maker, allergie au gadolinium)
  • Impasse diagnostique: patiente symptomatique (douleur, masse palpable) sans anomalie retrouvée en mammographie conventionnelle et échographie
  • Evaluation de la réponse tumorale sous chimiothérapie néoadjuvante : performance comparable à celle de l’IRM

Ses contre-indications sont l’allergie aux produits de contraste iodée et l’insuffisance rénale sévère.

Dans le cadre de votre examen sénologique, le radiologue pourra éventuellement être amené à vous proposer cet examen en complément du bilan mammographie+échographique s’il le juge nécessaire.

Où trouver ces examens

Voici la liste des établissements où cet examen est pratiqué